Accueil Travail et exercice du cheval Quelle distance mettre entre des obstacles ?

Quelle distance mettre entre des obstacles ?

0
0
28
Logo.

C’est une question que beaucoup de cavalier travaillant leurs chevaux sans moniteur viennent à se poser un jour ! En effet des obstacles ou même des barres au sol posés sans avoir préalablement réfléchis à la distance qui les séparerait les une des autres peut être très dangereux  ! C’est pourquoi les dispositif dans le style de ligne mais aussi de saut de puce ne peuvent se faire qu’après avoir pris connaissance de plusieurs petits détails : la foulé de votre cheval, le profil d’obstacle, l’allure de franchissement, l’objectif de la séance…

Alors premièrement je m’excuse car pour ne pas vous dire de bêtises je vais vous indiquer uniquement les distances dont je me sert, c’est à dire les distances pour un poney D ou un petit cheval. Toutefois ces foulés ne correspondent pas forcement à vos chevaux : cela va dépendre de leurs amplitudes. C’est en expérimentant d’abord sur des barres au sol, puis des petites hauteurs que vous aller pouvoir adapter les distances et donc apprendre a connaître la foulé de votre cheval, cela vous permettra ainsi de travailler dans les meilleures conditions et de pouvoir monter les barres.

Pour des barres au sol : 

Au pas : Placer les barres au sol entre 70 et 80 cm les unes des autres.

Au trot : Placer les barres au sol entre 1m20 et 1m40 les unes des autres.

Au galop : Placer les barres au sol entre 3m et 3m50 les unes des autres.

Barre au sol au pasBarre au sol au trotBarre au sol au galop  

Pour les sauts de puce : 

Placer les deux obstacles à 3m à 3m20 l’un de l’autre : il est très simple de comprendre pourquoi cette distance. En effet, on compte en moyenne 1m 50 pour que le cheval aborde son obstacle et 1m 50 pour la réception du cheval. Et on sait qu’un cheval ne fait aucune foulé dans un saut de puce, alors on compte la réception du premier obstacle et l’abord du second : donc 1m 50 + 1m 50 = 3m.

Encore une fois, arranger la situation en fonction de votre cheval, s’il a de grande foulé : pensez à mettre un écart un peu plus important mais rester raisonnable ! Et pensez surtout à essayer vos dispositifs d’obstacles sur des petites hauteurs et même des barres au sol ! Pensez aussi qu’en augmentant la hauteur des barres, vous augmenterez certainement la distance à mettre entre vos obstacle.

Et si jamais vous ne le savez pas, essayer d’aborder les saut de puce au trot plutôt qu’au galop pour ne pas mettre vos chevaux en difficulté, ce genre d’exercice nécessite beaucoup d’organisation qu’il n’ont pas forcement le temps de faire en arrivant au galop, de plus, la distance à mettre entre les deux obstacles sera plus importante.

saut de puce

 

Pour les barres d’appel : 

Placer la barre entre 2m20 et 2m80 de l’obstacle si vous abordé au trot

Placer la barre entre 2m80 et 3m20 de l’obstacle si vous abordé au galop.

Barre d'appel au trotBarre d'appel au galop

 

Pour les combinaisons (doubles et triples) :

Encore une fois, la règle principale va être de connaître votre cheval, dès lors vous serez capable de lui créer toute les combinaisons possibles et inimaginable.

Imaginons que vous voulez faire un double avec une foulée, alors il faudra que vous comptiez la réception (en moyenne 1m50 à 1m70 pour les plus grands) la foulée de galop de votre cheval (en moyenne entre 3m et 3m50) et l’abord de votre second obstacle (en moyenne 1m50 à 1m70). Ainsi si nous prenons les valeurs suivante : 1m50 + 3m + 1m50 = 6m, nous nous apercevons qu’avec 6m on obtiendra un double qui convient à notre cheval.

Si vous souhaitez 2 foulées, vous rajouterez au calcul précédent une foulée supplémentaire, alors si on reprenait l’exemple : 1m50 + 3m + 3m + 1m50 = 9m !

Pour un triple, la méthode sera la même. Toutefois pensez au profil d’obstacle que vous allez mettre pour ne pas oublier qu’on se rapproche des oxers et qu’on s’éloigne des verticaux ainsi les distances peuvent avoir besoin d’une légère modification ! 

Double2 fouléeTriple

 

J’espère que cette article vous servira dans votre vie de cavalière, et dans votre travail avec votre loulou ! 

J’essaie de vous poster rapidement ce que peuvent vous apporter un travail sur des barres au sol, des sauts de puce et  les combinaisons.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par ungalopdansleschamps
Charger d'autres écrits dans Travail et exercice du cheval

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Plutôt guêtres ou bandes pour les antérieurs?

La protection des membres du cheval est très importante durant le travail, elle va permett…