Accueil Bien choisir son équipement Les différentes muserolles et leurs utilisations

Les différentes muserolles et leurs utilisations

0
0
295
Logo - muserolle

Il est rare de croiser un cheval dans une écurie ou sur les terrains de concours qui ne porte pas de muserolle (rare ne veut pas dire impossible), et je pense que si nous demandions l’utilité de cette muserolle, peu de personne seraient capable de nous expliquer précisément pourquoi cet harnachement !

Alors un petit pic de rappel s’impose :

  • La muserolle évite au cheval de fuir la main de son cavalier en ouvrant la bouche.
  • La muserolle permet d’éviter aux chevaux de passer la langue par dessus le mors.
  • La muserolle permet de rendre plus précises les demandes du cavalier.
  • La muserolle maintient le mors à sa bonne place dans la bouche du cheval.

Alors en analysant les 4 point précédents, il est facile de comprendre que tous les chevaux n’ont pas besoins d’une muserolle, par exemple un cheval extrêmement calme avec un mors doux qui part faire de longue balade dans un très grand calme et qui s’arrête régulièrement brouter une petite touffe d’herbe sera bien plus à l’aise sans muserolle. A l’inverse, un jeune cheval en cours de débourrage sera plus « encadré » avec une muserolle et ainsi il comprendra mieux ce que le cavalier attend de lui, une fois le débourrage terminé, rien n’empêche d’enlever la muserolle si le cheval est plus à l’aise de cette manière. On remarquera par ailleurs que les cavaliers de Western n’imposent jamais ou presque de muserolle à leurs chevaux.

En effet l’utilisation de la muserolle est souvent critiqué, la faute revient aux cavaliers qui en abusent et ferme littéralement le bec de leurs chevaux en la serrant plus que nécessaire, car n’oublier pas que pour que votre muserolle soit parfaitement ajustée, il faut encore pouvoir passer deux doigts entre elle et le cheval.

Pour ma part, mon petit Connemara à déjà eu sur le bout de nez les muserolles les plus courantes : muserolle croisée, muserolle combinée, muserolle française, muserolle française Pull Back, et muserolle allemande. En effet une bonne manière de trouver la muserolle à notre cheval est de les essayer (essayer les encadrés si vous pouvez de manière à avoir un avis extérieur à votre ressentie, pour le coup ma coach m’a été très utile.) Ainsi de fil en aiguille et de séances en séances j’ai décidé de travailler mon cheval avec une muserolle Française simple à l’obstacle et avec une muserolle allemande durant les séances de dressage.

Maintenant que nous avons revu l’utilité et l’utilisation d’une muserolle nous pouvons aborder les différentes muserolles et en quoi elle peuvent être utile !

 

La muserolle Française classique et la muserolle Française pull Back :

La muserolle Française classique se trouve au dessus de mors. Comme toute les muserolles le réglage doit permettre de passer deux doigts entre la lanière de cuir et la peau du cheval ! Cette muserolle va permettre de fermer le haut de la bouche du cheval, c’est d’ailleurs une muserolle que l’on trouve régulièrement au sein des différents poneys clubs et centres équestres. Elle n’apporte pas réellement d’action corrective mais possède plutôt l’utilité de garder en place le mors dans la bouche, en cas d’action mal dosée de la main du cavalier elle permettra au cheval de ne pas ouvrir la bouche excessivement pour fuir son cavalier. Plus ces muserolles seront fines, plus l’action pourra être sévère, mais encore une fois tout dépends de la manière dont vous réglez votre muserolle.

La muserolle Française pull Back possède le même intérêt que la classique mais son système de fermeture est différent et est malheureusement utilisé à tord par certains cavaliers pour serrer exagérément la muserolle. Souvent plus large et matelassée, les muserolles pull back bien réglée sont apprécié du fait que la pression exercée est plus légère et il y a moins de point de pression pour le cheval.

Muserolle francaise

La muserolle croisée et la muserolle combinée : 

La muserolle combiné n’est rien d’autre qu’une muserolle française auquel on ajoute un noseband. Elle va donc permettre de fermer la haut de la bouche par l’action de la muserolle française mais aussi le bas de la bouche par l’action du noseband qui va passer sous le mors. Cette muserolle sera alors utilisée pour un cheval qui fuit la main de son cavalier régulièrement et sans raison apparente tel qu’une main sévère. Le noseband va empêcher le cheval de passer la langue par dessus le mors pour ceux qui ont pris cette mauvaise habitude ! Le noseband ne doit pas être serré, pour permettre au cheval de mastiquer et ne pas le bloquer. 

La muserolle croisée possède plus ou moins la même utilité que la muserolle combinée, en effet, elle ferme le haut au niveau des molaires mais aussi le bas de la bouche du cheval au niveau de ses incisives. Son réglage doit être fait avec précision pour ne pas que cela gêne le cheval ou ne le blesse. Elle donne plus de contrôle au cavalier, qui doit l’utiliser qu’avec des actions de mains extrêmement douce car cette muserolle ne permet pas au cheval d’ouvrir la bouche pour échapper à une action qui lui ferait mal, tout comme la muserolle combinée, elle empêche le cheval de passer la langue par dessus le mors.

Ces deux muserolles ne seront mise qu’en cas de réel besoin, effectivement le fait d’utiliser cette muserolle uniquement car elle est jolie n’est pas une raison valable. Leurs actions pouvant être sévère sur un cheval qui n’en a pas besoin pourrait lui faire apparaître des actions de défense envers la main de son cavalier, il serait dommage d’avoir un bel harnachement au détriment de la relation de confiance qui doit exister entre la main du cavalier et la bouche du cheval ! Comme toute les muserolles, elles doivent être ajustées de manière à laissé passer deux doigts.

Muserolle combiné Muserolle croisée

La muserolle allemande : 

Cette muserolle ne passe pas sur le haut de la bouche de cheval et donc permet de libérer la partie haute de la bouche du cheval, elle passe toutefois sur le bas de la bouche du cheval. Elle évitera encore une fois au cheval d’ouvrir la bouche pour fuir la main et de passer la langue par dessus le mors. Pour ma part cette muserolle m’a été extrêmement utile car mon poney avait tendance à s’appuyer sur la main avec la muserolle française, chose qu’il ne fait beaucoup moins avec la muserolle allemande. De plus il avait tendance à fortement résister dès lors que j’essayais d’obtenir un minimum de contact, il accepte beaucoup plus le contact avec la muserolle allemande et ne cherche plus à me fuir. 

Toutefois il faut faire attention avec cette muserolle : toutes les formes de têtes ne lui conviennent pas ! Si le cheval est comprimé avec cette muserolle il pourrait avoir du mal à respirer, ainsi c’est pourquoi je conseil d’avoir recours à un professionnel de l’équitation pour décider si la muserolle allemande convient à votre cheval.

Muserolle allemande

Dans tous les cas, quelque soit la muserolle que vous souhaitez mettre à votre cheval je vous recommande d’avoir l’avis de votre coach ou d’une personne ayant de l’expérience, car chaque cheval est différent et le fait d’avoir une muserolle inadaptée pourrait nuire à votre travail mais aussi à la confiance que le cheval a en votre main !

J’aborderai le sujet des muserolles Silver Crown dans un autre article car je pense qu’elles méritent un article spéciale de manière à les définir le mieux possible, ce qui prendra un peu de temps !

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par ungalopdansleschamps
  • logo - protec

    Plutôt guêtres ou bandes pour les antérieurs?

    La protection des membres du cheval est très importante durant le travail, elle va permett…
  • Lamotte

    Les indispensables de Lamotte Beuvron

    Lamotte Beuvron c’est LE rendez-vous qui clos la saison de concours et que beaucoup …
Charger d'autres écrits dans Bien choisir son équipement

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Qui suis-je ?

Question d’approche simple et pourtant, question importante pour avoir une idée de l…